JB Chandelier ©Louis Garnier

Jean-Baptiste Chandelier

 

 Jean Baptiste Chandelier est un artiste, un artiste des airs. Ce parapentiste excelle dans son domaine, la voltige, l’acrobatie. Sa vision et sa façon de voler, il les partage dans ses films. Une vision du parapente qui fait rêver, voyager. En ce sens, il méritait une place dans notre rubrique évasion. Gonflez, courez, sautez et partons ensemble dans le monde de JB Chandelier.

 

Jean-Baptiste Chandelier par Vibration Clandestine

 

 

JB Chandelier©Louis Garnier
JB Chandelier©Louis Garnier

JB, lorsque l’on visionne tes films, on ne peut que constater ta maîtrise. Cela n’a pas toujours dû être ainsi. Comment se sont passés tes premiers vols ?
Mes premiers vols étaient juste incroyables, je touchais enfin mon rêve. J’ai appris dans une école de parapente chez moi à Embrun, et je suis tombé amoureux de ce sport instantanément. J’avais une telle motivation que ma progression est allée très vite, peut-être même trop vite avec quelques prises de risque à certains moments et beaucoup moins de contrôle. Et le résultat que l’on voit dans les vidéos m’a pris un peu moins de 10 ans.

 

 Dans ‘light line’ on te voit slider sur des barrières, marquer une pause sur la girouette d’un phare, marcher sur des pieux plantés dans le sable. Dans ‘touch’ tu te poses sur un bus en mouvement… Est-ce cela ta vision du vol ?
En tout cas c’est la vision que j’avais dans mes rêves d’enfant, je décolle de la cour d’école pour aller me balader dans les rues entre les bâtiments avec une sensation de liberté incroyable… Dans la réalité, on a une sensation de vol bien plus marquée dès que l’on se rapproche de la terre, et à force de s’amuser près du sol on finit par vouloir jouer avec. Pour moi, il n’y a rien de sérieux, tout ça n’est qu’un jeu et je m’inspire juste de mes idoles d’enfance, Peter Pan, Super Man…

je décolle de la cour d'école pour aller me balader dans les rues ...

 Pour le montage des vidéos, avec qui travailles-tu ?

JB Chandelier ©Louis Garnier
JB Chandelier ©Louis Garnier

Je fais moi-même le montage, mais par contre j’ennuie mes amis pour avoir leurs avis et affiner la vidéo. Le montage que vous voyez sur internet est peut-être la 70e version, il y a toujours des critiques constructives au début, puis à force d’affiner la vidéo, et dès que tous mes amis aiment, alors je la mets sur internet.

 

 Nous savons que tu vis à Embrun près du lac de Serre-Ponçon, et que ton métier, ta passion, t’amène dans des lieux et paysages exceptionnels. Mais as-tu une préférence ?
J’aime bien varier voir plein de lieux différents, certains lieux au Chili sont magiques pour les conditions de vol, d’autres lieux comme la Grèce, le Maroc… sont incroyables pour les paysages, mais je suis quand même très attaché à chez moi, c’est vraiment magnifique, ça vole super bien et en plus on a les amis.

 

Le mot de la fin :
Derrière ces vidéos se cache aussi une équipe de vidéastes très talentueux pour faire les meilleures prises de vue possible, afin de partager au mieux la sensation de vol. Merci à Jean-Baptiste Merendet et Adrien Nisan.

 

www.JeanBaptisteChandelier.com

 

Partager :