©K-méléon design, Eric Malherbe, JJ Pauget.

Messaline

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Messaline ce n’est pas un groupe de 4 midinettes mais plutôt de grands gaillards, tête barbue et cheveux longs. Oui, un groupe français de Hard Rock, originaire de Bourg-en-Bresse qui sort son nouvel et quatrième album en avril 2015.
Nous avons le plaisir de poser nos questions à Eric Martelat, chanteur de Messaline !

 

 Interview de Messaline
Par Vibration Clandestine

 

Déjà 12 ans depuis la naissance du groupe, raconte-nous rapidement votre parcours et votre évolution depuis le premier album « Guerres pudiques » ?
De bons échos sur nos précédents albums, une « reconnaissance » (à défaut de succès) du milieu journalistique métal national …mais surtout des concerts dans des endroits bien différents : des MJC et des clubs (Miramas, Aix-en Provence, Mâcon, Troyes, Aveyron…), des festos comme le Sylak Open Air, le Lyon-Metal fest au Transbo, le « Hard-Rock Rendez-Vous » à Reims, et des premières parties de ANGE, VULCAIN, ADX, BLASPHEME, KILLERS …sans oublier les allemands de FREEDOM CALL !

 

Vous avez fait vos premières répétitions à la Tannerie de Bourg-en-Bresse et aujourd’hui vous êtes accompagnés par la SMAC. Peux-tu nous en dire un peu plus ?
Avant MESSALINE, nous répétions à la campagne dans un local privé. Lorsque nous avons splitté et formé MESSALINE fin 2003 nous avons voulu bosser dans une structure professionnelle pour ne plus être seuls au monde ! Quand tu répètes dans une SMAC tu croises plein de groupes d’univers musicaux différents, forcément ça t’enrichit et ça montre aussi aux autres que les « hard-rockers » ne sont ni des cons ni des passéistes.

Oui, un groupe français de Hard Rock, originaire de Bourg-en-Bresse

Votre musique et les textes font l’authenticité du groupe. Si tu devais décrire brièvement Messaline à nos lecteurs, qu’est-ce que tu nous dirais ?
Puissance et mélodie, et surtout des refrains qui se sifflent sous la douche ! On veut vraiment que nos refrains soient entêtants ! J’écris les textes et je porte une attention toute particulière à ces derniers. Je veux apporter de l ‘humour, de la dérision mais aussi de la poésie à nos chansons. Trop de groupes « métal » font des textes bâclés, insipides. Je ne vois pas pourquoi en faisant du Hard Rock on serait cantonnés à l’anglais et à des textes d’une pauvreté confondante. Mes références c’est Thiéfaine et Christian Décamps (ANGE) j’essaie de m’en rapprocher….

 

A la suite de la sortie de l’album, vous avez des dates de concerts en prévision ? Peux-tu nous dévoiler quelques-unes ?
Déjà trois festivals de calés ; le Beast in Bresse le 4 avril à La Tannerie, le Ragnard-rock festival le 18 juillet et le Leym’fest le 5 septembre… on devrait faire aussi jouer avec BLASPHEME en Rhône-Alpes en septembre/octobre…

 

Le mot de la fin :
Osez MESSALINE et allez jeter un œil et deux oreilles sur notre clip « Mehlinn-Hâ » sur Youtube pour vous faire votre opinion !

eric.martelat@free.fr
www.facebook.com/metal.messaline

Partager :