Broken Dreams…

Sébastien Zanella est le créateur du magazine numérique et papier Désillusion. Ces publications prennent la forme de films poétiques dans lequel il décrit une manière de vivre différente. Lui qui a toujours aimé le skateboard et le surf, a présenté lors de ces courts-métrages des grands de ces sports. Avec Broken Dreams, le nouveau mini-film de Gabriel Novis, c’est Sébastien qui passe devant la caméra. Durant les six minutes et quarante-neuf secondes, Sébastien et Gabriel abordent le thème de notre choix de vie. Le créateur du magazine expose sa façon de s’accomplir personnellement.

 

avec broken dreams, sébastien zanella
passe devant la caméra !

 

Broken Dreams
Un arrêt sur image du court-métrage de Gabriel Novis

 

Dans Broken Dreams, la voix off de Sébastien, nous explique quand et pourquoi il a créé Désillusion alors qu’il n’était encore qu’un ado de dix-sept ans. Être en accord avec soi, accepter ses décisions et ses actes, aura été d’une importance capitale pour lui. Il parle de la différence entre le soi de l’adolescence et le soi adulte. Comment les décisions se font plus difficiles… Les skateurs et surfers pro sont comme une fascination pour lui, leur mode de vie en marge de la société. Les rêveurs sont un problème pour la société car ils peuvent la modifier…

 

 

La vidéo et la photographie lui permettent de faire partie de ce monde qu’il ne regarde comme personne. Chaque image est sublimée par l’ambiance de la lumière naturelle. Elle confère aux réalisations de Sébastien la réalité qu’elle représente. Le fait de le faire seul, sans ses assistants, le fait de créer tout seul amène une satisfaction, un épanouissement inégalé à Sébastien. Broken Dreams est une introspection de la vie du créateur de Désillusion qui nous montre la façon dont il la conçoit.

 

Les rêveurs sont un problème pour la société
car ils peuvent la changer…

 

Retrouvez d’autres films de Sébastien Zanella ici !

Partager :