by Dribler

Dribler, artiste du numérique !

Richard Meunier, employé dans un hôpital et père de famille ; ce n’est pas la biographie d’un individu lambda que je vous fais, car ce graphiste indépendant passionné de design, de graffitis et d’art graphique est aussi connu sous le nom de Dribler. Si ce pseudo ne vous dit rien, il ne tardera pas à être connu. Ces tableaux d’arts numériques sont d’une finesse et d’une précision redoutables ; les dessins aux couleurs parfois irréelles parfois abstraits parfois réalistes et souvent les deux, sont d’une beauté indéfinissable. Découvrez avec nous ce qui se cache sous Dribler.

 

Interview de Dribler, par Vibration Clandestine

 

Votre travail s’applique autant à des projets personnels qu’à des demandes de professionnels (Véolia, Arckhan project…). Avez-vous une préférence ?

Oui et non, les projets perso permettent d’avoir une liberté totale, cela permet de partir dans toutes les directions et dans tous les univers…mais des fois ça devient l’orgie graphique…

(Dans mon cas, le plus dur c’est de s’arrêter !)

Alors que les projets professionnels ont des cahiers des charges précis, ils permettent ainsi de ne pas trop se disperser. Donc je dirais que les deux sont intéressants et très enrichissants.

 

Art numérique and Dribler

 

Vos œuvres numériques sont saisissantes. Avez-vous une méthode définie ou est-ce du feeling à chaque nouvelle création ?

Non pas vraiment, cela dépend surtout du moment, de l’état d’esprit et de l’envie. J’ai bien sur une idée de base mais qui, généralement, évolue avec les heures passées dessus…des lors que la composition est établi, j’aime bien le voir et le revoir très souvent en ne changeant, la plus part du temps que quelques détails. ça m’arrive aussi de laisser des créations « se reposer » pendant des semaines pour la revoir avec un œil nouveau…et donc, très souvent la remodifier….

 

Dribler joue avec le numérique !

 

by Dribler

Envisagez-vous, voulez-vous, pouvez-vous un jour quitter votre travail hospitalier pour vous consacrer pleinement aux arts graphiques ?

Ca serait bien évidement l’idéal….mais malheureusement aujourd’hui, ce n’est pas encore possible….. en attente d’un projet ou d’un contrat qui me permettrait de pouvoir en vivre….

Le mot de la fin …

You must be creative…..

Partager :