Lowbrow en France

Lowbrow en France par Space Junk !

Lowbrow en France, l’expo qui lance la saison Space Junk !

 

Lowbrow en France

Est-il nécessaire que Vibration vous énoncent quelles sont les lignes directrices du courant artistique du Lowbrow, à vous lecteurs avertis ? Petit rappel nécessaire pour les profanes et pour ceux qui auraient perdu la mémoire après plus d’une soirée bien trop arrosée. Le Lowbrow : « né dans les années soixante-dix aux États-Unis d’Amérique, est un pied de nez à l’art contemporain bourgeois et élitiste. Art trash voir vulgaire, souvent à la limite de l’obscène. » Ce sont les mots en guise d’introduction de la galerie Space Junk pour présenter l’exposition Le Lowbrow en France.
L’exposition collective dans lesquelles les œuvres de six artistes issus du pop art, street art et street culture s’entrechoquent et parfois, se mêlent, naviguera dans trois de quatre galeries de Space Junk. Jusqu’au 14 novembre à Bayonne, du 26 novembre au 23 janvier à Lyon et enfin à Grenoble du 5 février au 2 avril 2016.

Art trash voir vulgaire, à la limite de l’obscène, love Lowbrow !

Lowbrow en France vous présentent les créations numériques de Berhart, apparaissent à vos yeux comme des dessins au stylo dans lesquelles se côtoient monstres mythologiques, créatures fantastiques et icônes médiatiques. Ciou et ses illustrations aux couleurs vives et acidulés, qui oscillent du merveilleux au cauchemardesque. Malojo aimait, étant petit, Comics, films d’horreur et cartoons de Tex Avery. Aujourd’hui, il réinterprète dans des versions où l’adorable cohabite avec le laid, l’agréable avec l’insoutenable. Odö adepte de l’aquarelle, du stylo ou de l’acrylique, ses œuvres sont le reflet d’une société contradictoire : personnages de Disney déformés et psychédéliques et bardés de tatouage…
Ou encore Jérôme Barbosa décrit par Robert Crumb comme « l’outsider aliéné » et le benjamin de l’expo Veks qui développe un style « onirique et surréaliste oscillant entre douceur et noirceur. »
Vous aimez le pop surréalisme, le Lowbrow ? Cette expo saura capter votre attention…

 

 

Partager :