TABLEAU-INFINI©Éric Vallet

Quentin Carnaille

 

Vibration Clandestine et Quentin Carnaille

 

TABLEAU-INFINI©Éric Vallet
TABLEAU-INFINI©Éric Vallet

 Quentin Carnaille est architecte de formation. Rien ne le prédestinait à réaliser des œuvres en relation avec le temps. Ce fil conducteur viendra lorsqu’il a voulu offrir à son père, un passionné d’horlogerie, un cadeau original. Les mécanismes de montres chinés dans les brocantes seront alors les matières premières de ses créations qui deviendront très vite des pièces d’exceptions. Il récupère, démonte et recycle pour créer tableaux, sculptures et œuvres portatives : « Mon travail a pour but de révéler la beauté qui naît d’un objet dont l’existence est à l’origine technique, pratique et utile ». Arrêtons-nous plus particulièrement sur cette création saisissante grâce à sa beauté et à sa complexité. Infini. Seize sculptures horlogères constituées de milliers de pièces centenaires qui semblent flotter dans un tableau à la profondeur abyssale.

Les mécanismes de montres chinés dans les brocantes seront alors les matières premières

Ces seize sculptures symboles du temps sont figées et se répètent à l’infini grâce à un phénomène optique. Le temps arrêté est alors répété à l’infini, paradoxal ! Quentin Carnaille fasciné, obnubilé par le rapport des hommes avec le temps, partage la beauté de ses pièces d’horlogeries centenaires qui ont obtenu un repos amplement mérité. Celles-ci sont sacralisées par le travail de Quentin. Son approche conceptuelle de l’art et du temps lui a permis des créations comme Apesanteur, Triptyque ou La Dernière montre. Il est possible de contempler son travail à Lille dans sa galerie boutique ou au Touquet, Paris, Monaco, Genève, Bruxelles ou Londres.

 

quentincarnaille.com

Partager :