11061_1268560827857_7446414_n

Séverinne Josserand

Pas de limite, pas de frontière de styles pour les créations de Séverine Josserand, illustratrice et styliste de mode. De ce qu’il y a de plus moderne à de plus vintage, des vêtements de tous les jours ou pour les soirées mondaines. Jeans ultra-délavés au style américain et des séries bien nommées telles Happy days, Orientales Sensations, Woodstock blue, chacun, homme femme et enfant, pourra trouver ce qui lui correspond…

Interview de Séverine Josserand par Vibration Clandestine

En visualisant les illustrations et les photos de vos créations, un constat, la cible serait les jeunes femmes de 20 à 30 ans. Qu’est-ce qui vous plaît dans la mode féminine ?

Les femmes sont bien évidemment « des proies faciles » dans le milieu de la mode :

blogs, face book, twitter, magazines, Instagram… elles veulent être vues et devenir des actrices de la mode actuelle. Créer pour elles est facile ! Mais les hommes s’intéressent de plus en plus à leurs apparences, recherchent une identité, c’est également intéressant de penser des collections pour eux. Une autre cible est intéressante, celle des femmes dites fortes : j’avais durant mes études, déjà proposé une ligne pour elles, qui avait eu un franc succès.

 

312927_2374240749164_576109142_n

 

Le 30 novembre et le 1er décembre 2013, ont eu lieu L’Art y Show 3, que vous organisiez avec votre association A.R.T. Comment s’est déroulé le salon ?

600 personnes se sont déplacées pour ce salon que nous organisons 2 fois par an.

Un succès grandissant qui récompense l’énergie et l’amour que l’on porte pour notre association créée il y a deux ans pour la promotion de créateurs et d’artistes. Une 40 aines d’exposants et une super soirée spectacle ont fait de cette édition une réussite ! La prochaine se déroulera en mai, mais avant cela, un festival autour du King’squeer Art Collection où nous allons travailler en collaboration avec de grands artistes contemporains : nous en sommes vraiment ravis !

Certaines de vos collections font directement référence à la fin des années soixante, et début 70. Summer of love, Revival 70’s, Woodstock blue. Serait-ce de la nostalgie ?

J’aurai aimé connaître cette période, je suis plutôt rock’n’roll d’esprit ! Mais pas rock’n’roll parce que c’est la mode ! Une vraie fan des Cure depuis mes 7 ans ! Dylan, Lou Reed, Hendrix… alors certainement que ça déteint un peu…

Et puis il est vrai que malgré tout c’est tellement tendance !

 

_D2X5674

 

Vous avez un discours franc et soutenu contre le diktat de la haute couture…

Vraiment ? C’est peut-être juste mon côté populaire qui ressort ! L’association A.R.T. me permet de me rendre compte chaque jour que la vraie vie elle est là, autour de nous, dans la rue, avec des vrais artistes qui crèvent la dalle, et qui sont bourrés de talent ! Qui s’entassent dans des squats et que l’on vire comme des malpropres en détruisant leurs œuvres (je pense aux artistes du Bloc à Paris notamment) Les paillettes et les podiums ne m’attirent pas, beaucoup trop éphémères et superficiels pour moi et surtout tellement loin de la réalité !

Le mot de la fin …

Je vais poursuivre l’aventure avec notre association, parce qu’elle me nourrit ! Et étudie bien sur toute proposition de création !

 

_D2X5057

 

www.asso-art.com

Partager :