Ile des Pins - Nouvelle Calédonie

Ile des Pins

L’île des Pins est située au sud de l’archipel de la Nouvelle Calédonie, c’est un petit système insulaire français quasiment situé sur le tropique du Capricorne. Mesurant 14 kilomètres par 18, l’île offre en son centre un plateau et un léger relief dont le point culminant est le Pic N’ga à 262 mètres.

L’île de Pins est un des lieux les plus touristiques de l’archipel, ses grandes étendues de sable blanc et la couleur magnifique de ses lagons y sont pour quelque chose.

Durant les années 1870, l’île a servi de pénitencier lors de la déportation des insurgés de la Commune de Paris. Sur l’île sont encore présents des ruines de ces bagnes qui sont désormais aux mains de la végétation tropicale. En plus de découvrir ses ruines historiques, l’île offre la possibilité de réaliser de nombreuses activités comme une promenade en pirogue traditionnelle, des baignades dans les magnifiques lagons, de la plongée sous-marine, des randonnées etc.

ses grandes étendues de sable blanc et la couleur magnifique de ses lagons

L’île possède également de nombreux sites naturels à découvrir comme la Baie de Kuto et Kanumera et le rocher sacré. La Baie d’Upi, espace entre la presqu’île d’Oro et l’île Koutomo qui forme une baie des plus remarquables visitables en pirogue.

La Baie d’Oro et sa piscine naturelle qui sont accessibles à pied à marée basse. Cette zone a été investie par les restaurants et hôtels de luxe sans pour autant entacher la beauté de cette baie. La piscine qui compose cette baie est un bassin naturel où vivent des milliers de poissons colorés.

Le Pic N’ga, situé au sud-ouest de l’île, est à découvrir grâce à une randonnée commençant à Vao, chef-lieu de l’île, qui permet de dévoiler les splendides vues sur le lagon.

La Grotte de la Troisième est un spot de plongée unique en son genre. L’entrée de la grotte est cachée par une végétation dense, il faut accéder à l’intérieur de la cavité pour découvrir le lieu de plongée. S’offrent alors aux visiteurs deux salles dont les plafonds sont recouverts de stalactites accompagnées d’une eau douce et d’une clarté impressionnante.

La Grotte de la reine Hortense doit son nom au fait que la reine Hortense est venue s’y réfugier lors de la bataille de succession en 1 855. À l’entrée de la grotte se situe un temple consacré à la reine ainsi qu’un cours d’eau qu’il faut traverser à l’aide d’un pont.

L’île des Pins a conservé un système tribal : le peuple kunie est divisé en 8 tribus, chacune régie par un « petit chef » sous l’autorité d’un grand chef.
Aujourd’hui peuplée d’environ 2 000 habitants, l’île des Pins est un morceau de paradis au milieu de l’océan à découvrir si les heures de vols et de décalage ne vous font pas peur.

 

www.ile-des-pins.com

Partager :