©Artsper

Artsper

 

Arstper se pose comme un trait d’union numérique entre les amateurs d’arts et les galeries. En moins d’un an, Hugo Mulliez et François-Xavier Trancart, respectivement président et directeur général ont réussi le pari audacieux de convaincre les galeries d’arts contemporains du potentiel d’e-commerce. Motivés et persévérants les cofondateurs ont su profiter d’une vague, qui en 2012 était à peine émergente aux États-Unis. Rencontre avec François-Xavier Trancart.

 

 Interview de François-Xavier Trancart, directeur général et co-fondateur d’Artsper
par Vibration Clandestine

 

 Avec l’e-commerce, les galeries redoutaient une banalisation de l’art. Quels étaient vos arguments pour convaincre les premières galeries partenaires ?
Nous n’avons pas monté Artsper pour banaliser l’art contemporain, mais pour le décomplexer et permettre à des amateurs d’art d’avoir un accès facile aux œuvres, aux artistes et aux galeries. Pour convaincre les galeries, nous leur avons donc précisé que nous n’étions pas là pour les remplacer ou les squeezer mais pour apporter à leurs expertises de galeristes, une visibilité supplémentaire.

 

 Aujourd’hui vous avez plus de 200 galeries européennes partenaires qui présentent des artistes sur artsper.com. Considérez-vous les objectifs de la première année comme atteints ? Quels sont les suivants ?
Nous sommes très satisfaits des résultats au bout d’un an et du nombre d’œuvres et galeries présentes sur le site. Nous voulons continuer cette expansion notamment avec de plus en plus de galeries internationales, et offrir un large choix de galeries européennes sur le site.

nous leur avons donc précisé que nous n’étions pas là pour les remplacer

 Du 25 au 30 mars, s’est déroulé Offline, la première exposition physique d’artsper. Comment s’est déroulé l’événement ? Était-il à la hauteur de vos attentes ?
Il s’agit de notre quatrième exposition. Nous avons déjà exposé pour notre soirée de lancement il y a un an et nous avons des expositions en entreprise. L’exposition Offline à la Cité de la Mode, organisée pour nos un an a duré une semaine et nous avons eu énormément de visiteurs. Nous avions confié le commissariat de l’exposition à Laurence Bruguière.

 

 Avez-vous déjà acheté une œuvre d’art sur le Web ?
Oui, sur Artsper évidemment.

 

Le mot de la fin  : Art.

 

www.artsper.com

 

Partager :