Suspendu

Théâtre Théo Argence

Crée en 1936, le théâtre Théo Argence s’est tout d’abord appelé Maison du peuple de Saint Priest avant d’être rebaptisé Centre culturel Théo Argence en hommage au maire ayant permis sa construction. C’est depuis 2012 seulement qu’il se nomme Théâtre Théo Argence. La petite histoire faite, nous pouvons nous concentrer sur l’essentiel.

Le théâtre Théo Argence souhaite favoriser la création et la diffusion de spectacles dans tous les genres artistiques grâce à une programmation sur deux salles : Le Théâtre et l’Ersilie.
La saison 2014/2015 est portée par la thématique et l’objectif de s’enrichir par les différences.

Le théâtre souhaite s’ouvrir vers un public plus nombreux et plus populaire, au sens noble du terme, grâce à des spectacles diversifiés et pluridisciplinaires venant enrichir sa programmation afin de rendre accessible la culture au plus grand nombre.

En plus d’une saison riche et variée, une programmation jeune public à destination des écoles et des familles est proposée en temps scolaire ou le mercredi car il n’est jamais trop tôt pour s’intéresser à la culture.

 s’enrichir par les différences

Théâtre, danse et musique s’allient au cirque et à la magie pour cette nouvelle saison. Les mois de janvier, février et mars vous proposent de découvrir des spectacles éclectiques afin d’entrevoir toute l’étendue du spectacle vivant.

La Beauté Monstre de Charlotte Pareja, le 14 janvier, vous invite à découvrir jusqu’où peut aller le beau. En poussant le mécanisme de la mode et de l’esthétique à tout prix, Charlotte Pareja vous transporte vers un univers où le trop beau devient grinçant, où l’étrange glisse vers l’inattendu. Un voyage au-delà des lignes, des formes et des matières afin d’interpeller le spectateur et de bousculer ses certitudes.

Le 21 janvier, Suspendu d’Antoine Birot s’offre à votre regard. Dans l’enfer des tranchées de 14/18, l’imagination

Suspendu
Suspendu

aidait certains à supporter les horreurs de la guerre. L’imaginaire, le rêve éveillé comme moyen de survie. Avec humour, poésie et légèreté, Antoine Birot nous conte l’histoire d’un jeune homme qui va opposer sa fantaisie à l’ordre militaire en créant son propre univers. Mêlant jeu d’acteur et manipulation d’objets sur fond de jeu de lumière, Antoine Birot nous raconte une vie pleine d’émotion et de poésie.

Imaginez un spectacle où l’on dresse un trapéziste pour qu’il imite un chewing-gum, un pianiste classique pour qu’il joue couché sur le dos, un violoniste pour qu’il s’envole… C’est ce que vous propose Klaxon ! Hors les murs du 17 au 20 janvier, la troupe burlesque vous propose son nouveau spectacle. Inspiré du film muet et de la BD, six acrobates virtuoses et cinq musiciens déjantés vont aller jusqu’aux limites du réalisable pour exécuter des prouesses physiques exceptionnelles.

Paris Combo, derrière ce nom se cache un groupe français au style faussement rétro, aux paroles actuelles et aux influences mêlant jazz manouche, swing et musique latino. Le groupe vous accueille pour un concert le 20 mars à 20h30. Un arrêt d’une soirée à Saint Priest avant de continuer sa route pour une tournée internationale avec son nouvel album 5.

 

Ces quelques lignes pour vous présenter une infime partie de la programmation du théâtre Théo Argence. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix et pour cela direction : www.theatretheoargence-saint-priest.fr

Partager :