Filastine, Drapetomania !!!

Drapetomania, le prochain opus de Filastine en collaboration avec la chanteuse indonésienne Nova Ruth, ne se décrit pas. Il s’écoute, se ressent. Grey, avant de devenir Filastine, a passé une grande partie de sa vie à enregistrer des sons de la planète entière. Ainsi s’explique la richesse de la diversité de sons qui nous entraînent tout le long de ce quatrième album hypnotique et psychédélique. L’artiste illustre le concept de dromomanie (impulsion à se déplacer) en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain ainsi que la fuite constante des peuples.

 

le quatrième album de filastine !
drapetomania
disponible dès le 28 avril !

 

Filastine
Nova & Grey. Drapetomania disponible dès le 28 avril ! photo de Julieta feroz

 

Drapetomania s’érige comme une entité propre façonnée autour des douze titres. Ces derniers sont tels des mécanismes organiques et électroniques où tous s’imbriquent, tous s’enchevêtrent et s’associent à la perfection. Alternant les rythmes électroniques syncopés avec le lyrisme et la profondeur de la voix de Nova, Filastine explore un territoire inconnu à la musicalité qui semble irréelle. Un album émotionnel et puissant qui nous emmène danse une transe qui parcourt le tour de la terre en quarante-cinq minutes. Un voyage intense !

 

Filastine
Drapetomania disponible dès le 28 avril ! photo de Julieta feroz

 

Le duo multimédia, a donné la dernière date de sa tournée française le 25 mars, à l’occasion du festival Électrochoc 2017 ! Dès le 22 avril, ils entameront une tournée qui les amènera en Espagne, en Italie, en Tunisie, aux États-Unis d’Amérique en Russie et aux Pays-Bas. Pour le nouveau show, Filastine et Nova travaillent avec un danseur et des visuels diffusés sur des multi écrans !

 

Filastine
Drapetomania disponible dès le 28 avril ! photo de Julietaferoz

 

Au préalable de cette production très aboutie, Filastine est à l’initiative d’une série de quatre clips tournés en Indonésie, au Portugal, en Espagne et aux USA, appelé Abandon. Chacun est en relation avec le morceau éponyme du futur album. L’artiste aborde ainsi la libération par la danse, de travaux et tâches aliénantes. Drapetomania est une œuvre complète, belle et complexe !

 

pour voir les clips d’abandon, suivez le lien !

 

Filastine
Le visuel de ce saisissant album !
Partager :