Another Point

Hugo Kant

 

 The point of no Return
Hugo Kant par Vibration Clandestine

 

The Point of no Return
The Point of no Return

 Quentin Le Roux alias Hugo Kant sort son deuxième album le 9 juin. The point of no Return, opus dans lequel de nombreux genres musicaux se bousculent sans se piétiner. Jazz, Hip-Hop, funk, trip-hop, électro sont habilement mélangés, remaniés et accouplés pour nous proposer un univers troublant. L’album fait de la place au featuring. Kathrin DeBoer, Astrid Engberg et le MC californien Lostpoet posent leurs voix sur les compositions d’Hugo. On retrouve aussi les scratchs sûrs et expérimentés de Zé Matéo (Chinese Man) sur plusieurs morceaux. Certains pourront comparer à Wax Taylor (dont il a fait la première partie), mais l’univers d’Hugo Kant s’affirme réellement. La flûte traversière, qu’il manie parfaitement, donne un caractère envoûtant à l’album (In the Woods, Flying). Lorsque vous aurez écouté The point of no Return vous ne serez pas surpris de savoir que The Herbaliser et Chinese Man, dont il a aussi fait les premières parties, ont réalisé des remix de certains morceaux des albums précédents. (C’est toujours un gage de qualité).

La flûte traversière,donne un caractère envoûtant à l’album

 Le second opus d’Hugo Kant, disponible le 9 juin, est un formidable voyage dans le monde du hip-hop, trip-hop, ambient où règne une atmosphère jazzy électro. Nous savons qu’il est difficile d’appréhender un album simplement en lisant sa critique. Alors nous vous laissons vous faire votre avis en regardant cette vidéo, enjoy !

 

hugokant.com

Partager :