Radium

Radium

 

Depuis 1998 et le premier album de Micropoint, Radium a toujours été fidèle au hardcore. Un engagé, un enragé ! Poussant toujours plus loin dans l’expérimentation des univers indus et dark, cela fait 20 ans qu’il s’est imposé à juste titre comme une figure incontournable de la scène hardcore européenne. Mi-Novembre, est sorti son 5ème album, Excess Overdrive.

 

 

Interview de Radium par Vibration Clandestine

 

 

Peux-tu définir le Frenchcore, courant de musique électronique dont tu es l’initiateur ?

 

C’est dur de le définir, je ne suis pas arrivé avec un style tout fait ‘prêt-en-main’, moi et d’autres artistes avons fait des morceaux dans une certaine direction, ils ont été repris, copiés et améliorés, et d’autres ont fini par dire que c’était un style à part entière et à appeler ça du frenchcore… Du coup, je suis loin d’être à l’origine du terme… Si je devais le définir, je dirais un hardcore rapide, clair, mettant l’accent sur la technique, et… funky ?

 

 

Forever Hard Style, sans parler de fusion des genres, n’as-tu jamais essayé d’autres tendances ? Pourquoi ?

Si, cela m’est déjà arrivé d’essayer d’autres tendances, mais à titre plus privé, ou bien avec d’autres projets comme the Nihilist ou No Speech… Mais je réserve le pseudo Radium à mes productions hardcore, même si j’aime bien y fusionner d’autres styles, comme on avait pu le faire avec Micropoint dans notre dernier album, par exemple…

 

Radium
Radium

 

Après bientôt 20 ans de hard core/style, comment fais-tu pour insuffler du renouveau à tes compositions ?

 

La musique est une perpétuelle source d’inspiration, toujours de nouvelles tendances, de nouveaux sons, de nouvelles techniques qui peuvent se décliner dans n’importe quel style… La recombinaison et le recyclage sont deux grandes sources d’inspiration ! Ainsi que la vie en général… Tout ce qui nous arrive est potentiellement source d’inspiration.

 

 

Tu es actuellement en tournée. Comment se présente le concert ? Es-tu seul sur scène ? Y a-t-il des guest-stars ? Joues-tu live ou mix ? Expliques à nos lecteurs ce qui les attend…

 

Je suis seul sur scène lors de ma prestation, je mixe sur cd et ce n’est pas vraiment mou du genou ! D’autres guests seront là, différents suivant les dates, essentiellement des artistes de mon label tels que Maissouille, Sickest Squad, Adrenokrome… et bien d’autres… et des performances scéniques…

 

 

Le mot de la fin …  Use Aspirin!

 

www.audiogenic.fr

Partager :