Tagada Jones

Tagada Jones, Dissident !

Retour sur Dissident de Tagada Jones !

 

Voilà un peu plus d’un an que l’album Dissident des punks français de Tagada Jones est dans les bacs. Ok, je vous vois venir, certains diront qu’on est grave à la bourre, qu’il faudrait que l’on soit plus d’actualité. Mais quand on aime, il n’est jamais trop tard ! Alors pour faire taire les mécontents voilà notre ressenti sur le Dissident. Pour faire simple, la quinzième production des Tagada Jones, elle envoie du lourd, du bon gros punk qui pousse fort. Les Bretons de Tagada, groupe formé en 93, n’ont rien perdu de leur hargne, de leur fougue et de leur grande gueule. L’album punk/hardcore des Rennais vous donne envie de vous lever et de faire un gros F. . K à cette société qui va de travers.

Tagada Jones, avec Dissident, pogo garantie !

 

Faits divers dans « Tout va bien », immoralité avec « Vendetta », phénomène de société avec « Le chaos », les membres de Tagada Jones posent des paroles aiguisées sur ce qui les révoltent, et ils le font bien ! La cerise sur le gâteau : les collaborations qui clôturent l’album : « Vivre » avec Vincent d’Aqme, Guizmo de Tryo (non, je ne me suis pas trompé) sur « Dernier rendez-vous », Reuno et Phil des Lofo sur « on ne chante pas on crie ».

Bref sur Dissident il y a tout ce qu’il faut pour faire sortir de leur léthargie les pseudos punks et les vrais également. De nombreuses dates sont prévues jusqu’à fin janvier 2016. Les Rennais passeront par Troyes, Saint Nazaire, Mulhouse, Albi, Calais, l’Allemagne, La hollande, les bouches du Rhône, le Var, l’Hérault, etc.. Le mieux c’est d’aller direct sur leur site web tagadajones.com.

 

 

P.S. : L’édition live de Dissident des Tagada Jones est disponible chez les revendeurs agréés depuis le 9 novembre… Poussez pas ! il y en aura pour tout le monde !

 

 

 

Partager :