Walther Gallay ©Johnny Gordolon

Walther Gallay

 

Stigmates, le premier album solo de Walther Gallay
par Vibration Clandestine

 

Walther Gallay ©Johnny Gordolon
Walther Gallay ©Johnny Gordolon

 Depuis le 31 mars, le leader de Café Bertrand (40 dates en ouverture de la tournée de Deep Purple et 2 stades en ouverture d’ACDC) se fait un cadeau d’anniversaire (il est né le 9 mars 1971). Walther Gallay sort son premier album solo Stigmates. Cette nouvelle étape lui permet d’aborder des sujets personnels, de poser en musique des textes qui ne convenaient pas à l’identité de Café Bertrand. Seul décideur, Walther nous présente un album riche ; riche en collaborations, riche en sonorités, riche de sens.

15 artistes et amis viennent partager un moment unique

De nombreux musiciens, guests de choix comme Roger Glover (basse) et Don Airey (clavier) de Deep Purple. Gillian, la fille de Roger prête sa voix sur un titre en français ; Jean-Paul (guitare blues) et Stéphane (batterie d’Ana Popovic) Avellanada (père et fils) ainsi que les cuivres d’Alexandre Schneiter, de Matteo d’Amico et Michaël Borcard ; en tout, 15 artistes et amis viennent partager un moment unique, étoffer les compositions, donnant une identité propre aux Stigmates de Walther. Oscillant entre blues, rock, folk, reggae, parfois agrémenté par des effets électro, l’album est parfaitement dirigé par les textes sincères du chanteur. Presque Mort, chanson pour son frère et N’importe Quoi, sont des exemples qui démontrent que cet album, que ses Stigmates, sont des traces indélébiles issues des événements forts de la vie de Walther Gallay. Nous attendons avec impatience les dates de la tournée qui débutera le 19 septembre au Kfé Quoi à Forcalquier (04) !

 

www.walthergallay.com

Partager :